Un mot nouveau à adopter : escargoter

Escargoter : prendre son temps…

Dans le cadre de la Semaine de la langue française, un concours a proposé aux internautes d’élire de nouveaux mots. Les propositions ont été soumises aux votes des internautes puis un jury a récompensé trois néologismes.

Parmi les 3000 propositions, ont été élus «escargoter» (prendre son temps), «se mémériser» (se vieillir au moyen d’habits hors d’âge) et le prix spécial du jury, «tôtif» (contraire de tardif). A noter que ce dernier mot a un adverbe dérivé: «tôtivement».

caravane Le jury était composé de représentants des partenaires de l’opération et de membres de la Délégation générale à la langue française.

Parmi les trente mots finalistes : «Esquivarder»: qui est employé pour bavarder pour de façon à  esquiver une tâche ennuyeuse. Une manière de procrastiner,  mot bien savant alors qu’esquivarder semble plus convivial !.

Escargoter est intéressant car il nous fait quitter le domaine de la lenteur si négatif aux yeux des  Français pour entrer dans le royaume de la qualité de vie : prendre son temps, c’est bien faire les choses sans les bâcler. A nous de faire la promotion de ce nouveau mot né de l’imagination populaire.

Pour rester dans le domaine de la linguistique, une étude sur le vocabulaire de la publicité a montré que le mot qui connaît la progression la plus notable est le mot « retrouver« . Nous vous laissons réfléchir à ce que cela signifie : l’avenir est derrière nous : il suffit de le retrouver…